KéroStart Forum

Passionnés de la turbine RC, Jets à réacteurs, l'Aeromodelisme, Jet RC, modélisme RC, maquettes télécommandées, Jets, Avions RC, modèle réduit, jetcat, jet turbine, Avions Jets, Avions à Turbo-Propulseurs, Hélicoptères à Turbo-Propulseurs

Nous sommes le Sam Sep 22, 2018 7:10 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 10:57 am 
Hors ligne
Kéro Burner

Enregistré le: Dim Nov 28, 2010 11:59 am
Messages: 15
Localisation: LESCURE D'ALBIGEOIS (81)
RETOUR D'EXPERIENCE

Bonjours à tous.

En aout 2009, j'ai acheté à Jean POULOU un Salto de 6 m d'envergure (de sa fabrication) équipé d'une turbine Simjet 1200 (7 kg de poussée).
Le 5 octobre 2009, premier vol, superbe machine (comme toutes les réalisations de Janot).
De temps en temps la turbine se bloquait et par enchantement tournait librement, jusqu'au 23 mars 2010 ou après 46 vols, destruction du moteur,

Je trouve une nouvelle turbine d'occasion, même modèle pour profiter du support existant.
Le 16 juin 2010, lors d'un meeting et après 24 vols même problème.

Quelques jours de réflexion, je décide d'acheter une turbine neuve, MERLIN 90K (même diamètre et poids que la Simjet) livrée par JP Fillon.
Avec 10 kg de poussée (Salto 23 kg) les décollages sont plus courts et faciles.
Hélas, au bout de 26 vols, encore en meeting, la turbine se bloque.

JP FILLON étant sur place, c'est occupé du S.A.V. ( très rapide)

Quel est la cause de ces casses?

Conclusion qui va se confirmer par la suite.

Après le vol avec la turbine, je prends de l'altitude et coupure du réacteur, le vol se poursuit en planeur pur avec quelques figures plus ou moins académiques.
Plusieurs pensent que la turbine continu a tourner avec le vent relatif et n'est plus lubrifiée, donc casse de roulement.

Retour du réacteur.

J'ai équipé le Salto de la télémétrie EAGLE TREE PRO qui permet de connecter le Fadec et d'avoir toutes les données du réacteur au sol.
Après coupure du moteur et cycle de refroidissement, la turbine tourne a 1000 T/mn et dépasse le 2000 T en prise de vitesse.
J'ai même essayé un saute vent devant la turbine, c'est pire, la vitesse est doublée par la dépression à l'arrière du réacteur.
Solution, j'ai augmenté le volume de carburant embarqué, je reste au ralenti pendant la phase de vol en planeur (pur), et je coupe la turbine lors du passage vent dos avant l'atterrissage.

Depuis j'ai fait 18 vols, solution non encore confirmée.

Amicalement
Gérard

Quelques vidéos

Avec SIMJET 1200
http://www.kinomap.com/#kms-b479tu
http://www.youtube.com/watch?v=EXVTFmIrpcg

MERLIN 90K
http://www.youtube.com/watch?v=H1z38lMSJU4
http://www.youtube.com/watch?v=XgudPqSN ... er&list=UL


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Haut
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 1:14 pm 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dim Sep 27, 2009 9:03 pm
Messages: 1757
Localisation: Saint Dizier
Salut,

Très peu probable selon moi.
Le régime est ridicule et les roulement sont extrémement fiables....
Peut être un problème de choc thermique...mais j'y crois pas non plus...
Tu peux nous en dire plus sur le "blocage" :
Lieu du blocage, dureté...

_________________
Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux car nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons.
Albert Einstein


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 1:35 pm 
Salut,

il est totalement improbable que ce soit le vent relatif qui soit en cause puisque les roulements céramique sont garantis pour tourner à 60 000 tr/mn minimun A SEC !

@+

Gilles


Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 2:02 pm 
Hors ligne
Kéro Burner

Enregistré le: Dim Nov 28, 2010 11:59 am
Messages: 15
Localisation: LESCURE D'ALBIGEOIS (81)
Bonjour,

La plupart des blocages survenaient dans la journée suivant 1 ou 2 vols.
C'est toujours le roulement arrière qui a subi les dégâts.
Après le démontage, Gaspar a remarqué que l'axe du MERLIN était sec avec des traces de chauffe.

Si on prend les 26 vols avec environ 2 mn 1/2 en planeur pur, la turbine a tournée pendant 65 mn non lubrifiée.

A+
Gérard


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 3:27 pm 
Salut,

Pour avoir fait tourner sans huile plusieurs fois des moteur (test d'endurance à 120 000 tr/mn) pendant de très, très longues minutes à fond sans casse je suis affirmatif comme je t'ai dis plus haut ce n'est pas possible que ce soit le fait de tourner par vent relatif qui casse les roulements et encore moins de faire des traces de chauffe sur l'axe (garantis faits pour tourner à 60 000 tr/mn mini à sec et 300°).
A moins de roulement de mauvaise qualité (donc moins chers et souvent Chinois....) une autre piste est à chercher:
Tu utilises quoi comme huile, en quelle proportion, est tu sûr de ne pas t'étre planté au mélange, tu serais pas le premier !

@+

Gilles


Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 6:24 pm 
Hors ligne
Kéro Burner

Enregistré le: Dim Nov 28, 2010 11:59 am
Messages: 15
Localisation: LESCURE D'ALBIGEOIS (81)
Carburant: pétrole lampant + 5% Aeroshell Turbine Oil 560

C'est vrai que beaucoup de jetistes étaient dubitatifs. C'est un novice qui a suggéré la solution décrite plus haut.

A+
Gérard


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 6:26 pm 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dim Sep 27, 2009 9:03 pm
Messages: 1757
Localisation: Saint Dizier
Re,

Crois nous , ca ne peut pas etre ça du tout.....

_________________
Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux car nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons.
Albert Einstein


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Déc 29, 2010 6:45 pm 
Hors ligne
Born to Burn Jet A

Enregistré le: Ven Juil 23, 2010 9:29 pm
Messages: 444
Localisation: Rhone-Alpes - Genève
A voir ton montage il me vient une idée, est-ce que ton réacteur avale assez d'air ?
Je suis loin d'être specialiste mais il me semble qu'une bonne partie de l'air aspiré par un réa sert a son refroidissement et ici la position ne lui permet peut-être pas de bien respirer.
Personnellement, j'essaierai un montage en pylone qui le dégage bien du fuseau, moins esthétique et surement pas mal de boulot ...

My 2 cents


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Jeu Déc 30, 2010 12:13 am 
Hors ligne
Tête brulée
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeu Juil 29, 2010 2:36 pm
Messages: 621
Localisation: Partout ou ça vole !
Autre voie de recherche auxquelle me fait penser cette histoire de manque d'air.

André Lambert fait voler son Sylphe de 7.33m avec une turbine Franck 190 DaN. La turnine est posée sur le haut du fuseau, derrière la verrière, comme elle doit l'être sur ton Salto au physique très proche.

Au début, et encore parfois sur excès d'enthousiasme, il avait de jolie coupures moteur en vol, jusqu'a ce qu'il fasse des entrées d'air additionelles sur son carénage.

En fait, et surtout le Sylphe grandeur avait les mêmes ennuis, derrière la verrière se crée une zone de dépression et même dans certains cas une bulle turbulente, comme un profil d'aile. L'entrée d'air se retrouve pile dans cette bulle et le moteur n'espire plus rien de potable, et coupe. Un piège à couche limite améliore à peine le phénomène. Passé un certain badin, sur une prise d'incidence, ça décroche, et ça coupe... Voir les images de F-18 grandeur passant le mur du son : on voit une boule de brouillard autour des ailes, et derrière la verrière, tient tient...

Pour ton Salto je pense à cumul de ces deux problèmes : décollement des filets d'air sur le dos du Salto, cumulé (à cause, ou en plus de ça) à un mauvais refroidissement interne du moteur alors que l'extérieur refroidit bien et même très (trop ?) vite à cause du badin que tu prend en descente voltige avec ce 6 mètres.

Gros contrastes thermiques, métal pas bien aimer...

Ce n'est qu'une idée.

_________________
"You've never been lost until you've been lost at Mach 3" (Paul F. Crickmore - test pilot of SR-71)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Jeu Déc 30, 2010 7:46 am 
Hors ligne
Kéro Burner

Enregistré le: Dim Nov 28, 2010 11:59 am
Messages: 15
Localisation: LESCURE D'ALBIGEOIS (81)
Merci à tous pour vos suggestions.

Aujourd'hui, malgré les casses moteur, le Salto totalise 114 vols depuis septembre 2009.

Je vais continuer à couper la turbine juste avant l'atterrissage et attendre les 30 vols avec les nouveaux roulements (les premiers ont laché au 26ème vol)

Pour l'écoulement de l'air, pour une vitesse stabilisée à 70 Kh la turbine en roue libre tourne à environ 1000 t/mn.

A+
Gérard


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Kéro start © 2009. Custom By Xender



forums