KéroStart Forum

Passionnés de la turbine RC, Jets à réacteurs, l'Aeromodelisme, Jet RC, modélisme RC, maquettes télécommandées, Jets, Avions RC, modèle réduit, jetcat, jet turbine, Avions Jets, Avions à Turbo-Propulseurs, Hélicoptères à Turbo-Propulseurs

Nous sommes le Mer Nov 14, 2018 11:10 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Jeu Déc 30, 2010 9:36 am 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dim Sep 27, 2009 9:03 pm
Messages: 1769
Localisation: Saint Dizier
Citation:
Pour l'écoulement de l'air, pour une vitesse stabilisée à 70 Kh la turbine en roue libre tourne à environ 1000 t/mn.


Ça fait très très peu pour cette vitesse.

_________________
Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux car nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons.
Albert Einstein


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Haut
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Ven Juil 22, 2011 1:48 pm 
Hors ligne
Elève pilote

Enregistré le: Ven Juil 22, 2011 8:04 am
Messages: 4
le réacteur du salto en question est victime d'un effet de ''pompage ''bien connu en aviation grandeur ; le réacteur suivant l'incidence du Salto est en décrochage dynamique , le compresseur alors cavite et entre en résonance , le flux d'air décroche alternativement suivant les lois de ''karmann'', l'ensemble mobile est en survitesse , puis en réarmorçage alternativement . En principe la destruction du moteur s'en suit ; En grandeur , c'est retour immédiat à l'usine avec un chèque avec beaucoup de zéro ou la mise en féraille du réacteur.
Solution : dégager le réacteur de zône de dépression du cockpit , sur l'image il apparait clairement que cette zône se trouve dans le flux de la couche limite d 'écoulement du fuseau , un bon pylone surélevant de 10cm sera un gage de fonctionnement normal .


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Lun Déc 19, 2011 7:42 pm 
Hors ligne
Kéro Burner

Enregistré le: Ven Fév 13, 2009 1:36 pm
Messages: 15
monleau a écrit:
le réacteur du salto en question est victime d'un effet de ''pompage ''bien connu en aviation grandeur ; le réacteur suivant l'incidence du Salto est en décrochage dynamique , le compresseur alors cavite et entre en résonance , le flux d'air décroche alternativement suivant les lois de ''karmann'', l'ensemble mobile est en survitesse , puis en réarmorçage alternativement . En principe la destruction du moteur s'en suit ; En grandeur , c'est retour immédiat à l'usine avec un chèque avec beaucoup de zéro ou la mise en féraille du réacteur.
Solution : dégager le réacteur de zône de dépression du cockpit , sur l'image il apparait clairement que cette zône se trouve dans le flux de la couche limite d 'écoulement du fuseau , un bon pylone surélevant de 10cm sera un gage de fonctionnement normal .


Voilà une réponse bien ...... pompeuse.
Si le phénomène de pompage existe bien (et est bien connu) en aviation grandeur, ce n'est pas le cas du problème rencontré sur ce Salto. Et si il avait un problème de "bulle" ou de couche limite, le réacteur aurait des problèmes durant la phase de vol au moteur. Mais là, visiblement (d'après le pilote) le moteur fonctionne très bien durant cette phase du vol.
En aviation grandeur il existe différents types de pompage dont les causes peuvent être différentes, mais le résultat est un "bourrage" d'air au niveau du compresseur. Le moteur rejete alors violement cet air en excès vers l'avant. C'est souvent le cas lors d'une accélération ou decélération rapide, ou d'une accélération en reverse (le réacteur réingère son air chaud).
Il est faux de dire que c'est un retour immédiat à l'atelier. Ce qui est sûr, c'est qu'une inspection détaillée est effectuée (boroscope) et selon le type de moteur et les dégâts constatés, le moteur reste avionné ... ou pas !
Un JT9 (PW) par exemple supporte très bien le pompage (cas des B747 première génération) alors qu'un CF6 (GE) supporte très mal ..... mais les moteurs GE pompent très rarement.
Sur les moteurs grandeur, il existe tout un tas de système anti-pompage (aubes à calage variable, vannes de décharge, etc...) mais ces moteurs sont très différents des notres puisqu'il utilisent des compresseurs axiaux à étages multiples (entre 13 et 17 selon les moteurs) alors que nos réacteurs en modélisme utilisent des compresseurs centrifuges qui ne sont quasiment pas sujets au pompage. Je n'ai d'ailleurs jamais entendu parler de ça sur nos moteurs.
Dans tous les cas, pour avoir très souvent entendu des moteurs "pomper" (c'est comme un coup de canon) il est certain que le pilote du Salto l'aurait entendu.
Sinon, vu le nombre de Reynolds auxquels évoluent nos modèles, il est totalement improbable d'avoir un problème de couche limite ..... surtout en subsonique et avec un moteur en nacelle.
Ce serai d'ailleurs sympa si le pilote du Salto pouvait revenir nous dire où il en est de ce problème. Je suis intéréssé par le retour d'expérience.
Cdlt et bon vols à tous


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Lun Déc 19, 2011 10:54 pm 
Hors ligne
Kéro Burner

Enregistré le: Dim Nov 28, 2010 11:59 am
Messages: 15
Localisation: LESCURE D'ALBIGEOIS (81)
Bonsoir,

Merci pour les infos assez techniques.

Depuis la réparation du moteur en septembre 2010, le Salto a fait 77 vols et la turbine fonctionne bien.

Chaque vol comprend 6 mn de vol avec la turbine, une prise d'altitude, coupure moteur et quelques figures pendant le cycle de refroidissement (voir vidéo)



A+
Gérard


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Jeu Déc 22, 2011 8:49 pm 
Hors ligne
Kéro Burner

Enregistré le: Ven Fév 13, 2009 1:36 pm
Messages: 15
Salut à tous,
merci Gérard pour le retour d'info.
En regardant ta vidéo je suis un peu rassuré. Je suis actuellement en train de monter un ASK21 de 6m et j'avais un peu peur que mon EVO 90 soit un peu "court" en puissance pour une machine de cette taille. Visiblement, ça devrait suffire.
Bonnes fêtes à tous et pleins de beaux vols pour 2012.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mer Jan 18, 2012 11:07 am 
En ligne
"The" Pilote

Enregistré le: Lun Mai 24, 2010 10:29 am
Messages: 181
magnifique


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Ven Jan 20, 2017 8:26 am 
Hors ligne
Elève pilote
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Ven Fév 28, 2014 2:11 pm
Messages: 5
Localisation: TOULOUSE
déterrage de post:

Je ne suis pas un grand fana de planeurs à réacteurs, et la sortie de turbines électriques rétractables me parait une bien meilleure solution pour mettre en l'air et reprendre de l'altitude avec
les planeurs d'accro.En plus possibilité de rallumer à la demande bien plus sécuritaire en cas d'imprévu à l'attéro, le remplacement du plomb de centrage par des packs Lipo....

PS: j'ai racheté le moule du salto de Jean et je suis en train de faire des moules d'ailes et de stab: Avis aux amateurs!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Dim Jan 22, 2017 9:37 pm 
Hors ligne
Born to Burn Jet A
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Ven Fév 20, 2009 1:37 pm
Messages: 480
Localisation: 33 (Gironde)
Salut Fouad,

J'ai moi aussi un salto de Jean, il avait fait ce kit, juste avant de vendre le moule.

Montage en cours, j'ai eu peu de temps pour m'en occuper jusqu'à present!
Objectif vol au semnoz cet été, équipé avec une turbine elec retractable, une jetec 120.
Je suis du nord Gironde.

A+

_________________
Sébastien Borgeais


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Dim Jan 22, 2017 10:10 pm 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dim Sep 27, 2009 9:03 pm
Messages: 1769
Localisation: Saint Dizier
Qui a dit quon ne pouvait pas rallumer un réacteur en vol ?
:-)
Faisable très facilement grace aux nouvelles électroniques et déjà avant avec un kill switch sur l'alimentation du Fadec...
Quand on veut.....

_________________
Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux car nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons.
Albert Einstein


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: SALTO A TURBINE
MessagePosté: Mar Jan 24, 2017 8:50 am 
Hors ligne
Elève pilote
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Ven Fév 28, 2014 2:11 pm
Messages: 5
Localisation: TOULOUSE
f15mig27 a écrit:
Qui a dit quon ne pouvait pas rallumer un réacteur en vol ?
:-)
Faisable très facilement grace aux nouvelles électroniques et déjà avant avec un kill switch sur l'alimentation du Fadec...
Quand on veut.....


euhh... de là à le rallumer en cas de risque imminent de crash j'y crois pas du tout.

j'ai le souvenir d'un Ventus de 7m détruit dans les arbres suite à une mauvaise appréciation du seuil de piste. Là tu as 2 secondes max pour prendre une décision
donc avec une motorisation électrique tu sors tranquillement la motorisation en étape de base et s'il le faut c'est POOOOWWEER! :ange:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron

Kéro start © 2009. Custom By Xender



forums